PRINQUIAU

Un peu d'histoire

La paroisse existe dès le temps des croisades, et l’église actuelle, bâtie de 1874 à 1876, remplace celle du XVe siècle. L’église est sous le patronage de saint Côme et saint Damien.

Des évènements de la période révolutionnaire se déroulent à Prinquiau : sur la butte de Sem, des combats sanglants ont lieu entre les républicains et les survivants de l’armée vendéenne défaite à Savenay le 23 décembre 1793. Les habitants donnent l’hospitalité à plusieurs rescapés.

C’est sur Prinquiau que Mme de Lescure se cache du 22 décembre 1793 au 10 mai 1794 en changeant régulièrement de refuge pour échapper aux recherches.

Deux des châteaux des anciennes seigneuries existent toujours : L’Escurays et La Haie- de –Besné.

LES CHATEAUX

L’Escurays

(fin du XIVè – Xylème siècle)

Le manoir est bâti par les La Lande à la fin du XIVe ou au début du XVe siècle. La façade est entièrement refaite vers 1610 et on y ajoute quatre lucarnes de style Renaissance. Aux La Lande succèdent les La Bourdonnaye, les Danguy de Vue et, par mariage, les Espivent, riches négociants nantais à la fin du XVIIIe siècle. La propriété est toujours restée dans la même famille jusqu’au décès du comte Raymond de Maistre en décembre 1993. L’Escurays est alors acheté par la commune.

La Haie-de-Besné

(XVIe - XVIIe siècle)

La seigneurie de la Haie-de-Besné doit son nom à Martin de Besné et daterait de la fin du XVe siècle. La propriété appartient ensuite aux familles du Budan, du Guiny, puis à la famille de Geloes.

LES CHAPELLES

Chapelle du château de la Haie-de-Besné

La porte de la chapelle est encadrée de deux pilastres et surmontée d’un encadrement à claveaux au-dessus duquel un arc outrepassé est orné d’un blason fleurdelisé dans la partie inférieure. Le blason nu est encadré par des éléments décoratifs stylisés, peut-être des arbres ou des feuillages.

Chapelle de Bon-Secours (1828)

Située à l’intérieur du cimetière.

François Espivent de Perran, maire, écrit en 1818 au sous-préfet pour lui demander l’autorisation de bâtir, aux frais et à la demande des habitants de Prinquiau, une chapelle à l’endroit où se trouvait autrefois une croix de mission.

Les textes sont issus du livre

"Le patrimoine des communes de la Loire Atlantique"

Flohic Editions


Haut de page

Infos pratiques

P.-S. Le livre de PRINQUIAU

Village de Haute Bretagne (Histoire – Vie – Visages)

relate l’histoire de la commune de PRINQUIAU.

Il est possible de se le procurer auprès du Club des aînés – LA DETENTE

ou en contactant Madame ROUÉ Marie au 02.40.56.61.03.