contenu alternatif

"La Chapelle-Launay coupée en deux"

FR3 19/20 Nantes du mardi 2 février


Un reportage de Christophe François et de Thierry Poirier pour FR3 .


La SNCF dont on parle beaucoup, mais pas vraiment en bien dans une petite commune de Loire Atlantique, la Chapelle-Launay. Des travaux sur les voies ferroviaires empêcheront de traverser les passages à niveau. Le village va donc être coupé en deux, et les habitants devront faire des kilomètres de détour.

Commentaire : C’est un très gros chantier qui se prépare ici en gare de Savenay et qui se déroulera de fin février à début juillet. Les voies ferrées des axes Savenay-Montoir et Savenay Redon vont être entièrement refaites, dans un chantier de 85 Millions d’Euros.

Mais, pour ce faire, réseau ferré de France (RFF) propriétaire de la voie, envisage de fermer durant plusieurs semaines, les six passages à niveau situés sur la commune de la Chapelle-Launay, dont la vie se voit ainsi coupée en morceaux.

JPEG - 86.6 ko

Jacques Dalibert, maire de la Chapelle-Launay : « En découle effectivement des conséquences, pour ce qui va être le ramassage scolaire, la collecte des ordures ménagères, et puis pour l’activité agricole, qui s’y trouve confinée, puisque les agriculteurs sont amenés à passer plusieurs fois par jour par ces passages à niveau ».

Autre exemple concret, celui de ce restaurateur, dont la clientèle arrive en majorité par un de ces passages à niveau qui vont fermer. Pour lui, le calcul est vite fait :

Philippe Bouhier, restaurateur à Beau Soleil : « Ils [ses clients] arrivent de Prinquiau, ils sortent au carrefour qui est là, soit par la voie expresse, soit par Donges. Donc, ils n’ont pas le choix, ils sont obligés de passer par là. Tous les camions, aussi bien pour moi restaurateur, que pour les agriculteurs, la SSCB qui transporte des bestiaux, tout le monde passe par là. Et ça, avec les travaux, ça ne sera plus possible. Donc plus de travail ».

Face à ce constat, il était urgent pour les différentes parties de se parler concrètement. Lors d’une réunion d’information, en mairie de Savenay, Réseau Ferré de France (RFF) s’engageait à ré-étudier la question.

JPEG - 87.3 ko

Philippe Martinod, Directeur Opération Délégué SNCF/RFF : « Nous allons étudier la possibilité d’avoir au moins un passage à niveau ouvert sur la branche Savenay-Montoir et un passage à niveau ouvert sur la branche Savenay-Redon, pendant le passage du chantier » .

La solution étudiée serait donc de différer les travaux sur deux des six passages à niveau, ce qui éviterait aux Capellaunaisiens les plus enclavés, jusqu’à 8 kilomètres de détour.

JPEG - 76.6 ko

LE CHANTIER

En février 2010, Réseau ferré de France engagera pour une durée de six mois, un important chantier de renouvellement de la voie ferrée en Pays de la Loire. Il s’agit du chantier de renouvellement de voie le plus important de France depuis 2006.

Où se situe ce chantier ?

Le chantier concernera deux sections de ligne :

  • Savenay - Montoir-de-Bretagne ;
  • Savenay - Redon.

La calendrier

JPEG - 152.7 ko
Calendrier-RFF

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Les éléments de trafic (chiffres 2008)

  • Savenay - Montoir : 60 circulations par jour dans les deux sens
  • 16 Grandes lignes dont 12 TGV ;
  • 37 TER ;
  • 7 fret.
  • Savenay - Redon : 32 circulations par jour dans les deux sens
  • 16 Grandes lignes pas de TGV ;
  • 23 TER ;
  • 3 fret.

En quoi consiste ce chantier ?

Il s’agit d’effectuer le renouvellement complet des constituants de la voie ferrée (rail, traverses, ballast) arrivés en fin de vie.

Des moyens industriels performants, utilisés habituellement sur des lignes à plus fort trafic,seront mis en œuvre. Il s’agit d’un train travaux dit « suite rapide » (il en existe deux en France) permettant de traiter un linéaire de voie d’environ 1 000 mètres par jour.

Les acteurs

La maîtrise d’ouvrage mandatée et la maîtrise d’œuvre sont confiées à la SNCF. L’entreprise qui réalise les travaux est Colas Rail - TSO.

Réseau ferré de France, maître d’ouvrage du chantier, programme, pilote et finance ces travaux.

Les chiffres-clefs du chantier

  • 160 000 tonnes de ballast
  • 140 000 traverses
  • 143 000 mètres de rail, 500 personnes / jour pendant toute la durée du chantier.

Le budget du chantier

  • Savenay - Montoir-de-Bretagne : 18 millions d’euros.
  • Savenay - Redon : 67 millions d’euros. 85 millions d’euros sont investis par RFF sur ce chantier, dans le cadre du Plan national de rénovation du réseau.

Haut de page

Infos pratiques

Dossier-presse-RFF
Publié le 13 février 2010
PDF - 361.5 ko