QUILLY

Julien Château

L’ermite de Planté (1697-1744)

19052010 019 (Copier)Julien CHATEAU, naquit au village de Béliard, en Campbon, le 12 Octobre l697.

Jusqu ’à sa majorité, Julien resta au foyer avec son frère Guy et ses sœurs et cultiva avec eux le patrimoine familial.

Quand Julien eut 21 ans le bien familial fut partagé (la famille Château était très aisée), il vendit se part, en donna le prix aux pauvres et prit l’habit religieux comme frère tertiaire de Saint François d’Assise. Pour que rien ne put le distraire, Julien quitta les siens et alla se réfugier dans une petite grotte qui était située au milieu du grand verger de la Prise, appartenant au seigneur de Coislin ; il vécut six ans dans cette grotte "plus semblable aux refuges des animaux qu’à un abri humain". Il y mena la vie la plus austère ; ses supérieurs craignant pour sa santé, l’obligèrent de quitter ce triste réduit et de se rendre près de la chapelle de Planté, pour habiter un petit oratoire attenant à la chapelle, ce petit oratoire existe toujours et est appelé 1a Maison de l’Ermite. Il passa les quinze dernières années de sa vie dans ce lieu solitaire.

Il s’était interdit l’usage du vin, du poisson, des viandes et des œufs. Des pommes de terre et des herbes bouillies étaient sa nourriture quotidienne Tous les jours, il allait à Campbon, assistait à la Sainte Messe et y faisait la Sainte Communion. Quelles fatigues pour atteindre Campbon, faire chaque matin six kilomètres, à jeun et à travers des chemins impraticables, n’ayant pour chaussures que de misérables sandales !. L’Ermite revenait de Campbon à jeun, et ne prenait son modeste repas que dans la soirée, vers 4 heures.

A son retour de Campbon, il vaquait à ses exercices de piété. Infatigable, on le voyait les dimanches et fêtes ; huit heures à genoux et quelquefois dix heures. Il ne lisait jamais la vie des saints sans verser des torrents de larmes. Il faisait le catéchisme aux enfants de la région et cultivait, à proximité de la Chapelle, un petit jardin où il sema les premières pommes de terre du pays. Dans la plupart des livres d’Histoire, on attribue à Parmentier l’introduction de la pomme de terre en France. Or Parmentier n’avait que six ans quand mourut Julien Château. Le premier introducteur de la pomme de terre, au moins pour notre contrée, est donc bien notre pieux ermite qui dut rapporter d’un de ses pèlerinages à Rome. Il fit, au commencement de sa vie ermitique, deux pèlerinages à Rome et un autre à St-Jacques de Compostelle, en Espagne.

Epuisé par les jeûnes et par les austérités Julien Château mourut le 15 mai 1744, dans sa petite cellule de Planté à l’âge de 46 ans. Il a été enterré dans le cimetière de Campbon, situé à cette époque à l’endroit où se trouve l’Eglise actuelle.

Tous les renseignements donnés dans cette courte notice ont été puisés dans les notes écrites de la main de Mr. Godin, curé de Campbon à cette époque.


Haut de page

Infos pratiques

La mairie

Mairie de Quilly
10, rue de la Mairie
44750 QUILLY

Tél. : 02.40.91.83.83
Fax : 02.40.91.88.06
mairie.de.quilly@wanadoo.fr
Ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 12h00 ainsi que le vendredi de 13h30 à 16h30

  • Nom du Maire : Valérie GAUTIER
  • Population Municipale : 1394 habitants
    (population légale en vigueur au 1er janvier 2016)