Histoire


Avant la Révolution, la Commune était divisée en trois fiefs :  Le fief au Duc, qui dépendait du Duché de Bretagne,  Le fief Roche, qui relevait de la vicomté de Donges,  Le fief Lévêque, qui dépendait de l’évêché de Nantes.



Les restes d’une voie romaine (encore visibles en direction de Canais) laissent présager que Malville a été habité très tôt. A l’instar de Cordemais, il y a dû avoir un camp romain. La fondation de la Paroisse est très ancienne puisque le livre, publié en 1892 par M. de Kersauzon, sur l’état séculaire du Clergé du Diocèse de Nantes, révèle le nom de Guillaume Rousseau, recteur à Malville entre 1224 et 1226.


Haut de page

Infos pratiques

Sans titre