B- Phase PADD


L’élaboration du PLU est l’occasion pour la commune de formuler dans un document unique, l’ensemble de la politique d’urbanisme et d’aménagement du territoire de Malville pour les années à venir. En assurant l’anticipation de tendances d’évolution, le PADD établit le projet d’aménagement du territoire pour les 12 ans à venir.


Dans le respect des principes du Code de l’Urbanisme, le PADD définit les grandes orientations de la politique de la commune en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire, afin de satisfaire aux exigences en matière de renouvellement urbain, mixité sociale et fonctionnelle, préservation de l’environnement tant naturel qu’urbain.

MALVILLE est une commune présentant une diversité de milieux (Marais, Sillon de Bretagne, bocage, boisements, prairies), ayant des richesses écologiques associées, voulant conserver ses racines, son histoire locale. Elle souhaite développer les actions en faveur de l’Intergénérationnel, la convivialité et elle bénéficie d’une bonne desserte liée à son implantation géographique, mais souffrant d’un effet de coupure lié à la RN 165 qui limite les liaisons entre le Nord/Sud du territoire.

Face à ce constat, MALVILLE expose trois principes fondamentaux autour desquels s’articulent Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable.

Une commune à l’identité rurale et agricole possédant une richesse patrimoniale diversifiée

Préserver l’identité et le caractère agricole du territoire
* Protéger les espaces agricoles en limitant le mitage de l’espace par l’urbanisation et en favorisant la densification et l’épaississement du tissu urbain

Valoriser des paysages qui façonnent cette identité rurale
* Inciter à la découverte des paysages en renforçant les possibilités de circulations douces
* Préserver les vues significatives

Sauvegarder le patrimoine bâti, traduction de l’histoire locale, qui forge cette identité
* Protéger le petit patrimoine (puits, four à pain…) comme le patrimoine historique (ruines du château du Goût)
* Pérenniser le bâti existant dans les hameaux par la possibilité d’extension mesurée et de constructions d’annexes ; permettre la réhabilitation de ruines et le changement de destination de certains bâtiments

Protéger les éléments naturels et paysagers participant à la qualité du cadre de vie (préservation de l’identité rurale) et jouant un rôle essentiel dans la préservation de la biodiversité
* Protéger le réseau hydrographique et les zones humides associées, au regard de leur sensibilité et de leur fonctionnalité
* Valoriser les éléments arborés marquants dans le paysage et jouant un rôle écologique, hydrologique et/ou paysager
* Assurer une maîtrise du traitement des franges urbaines dans les points particulièrement sensibles

Une commune voulant maîtriser son développement au sein de son bourg et de quelques hameaux afin de préserver ses espaces naturels et agricoles

Favoriser l’épaississement du tissu urbain du bourg, pour lui donner une forme concentrique nichée au cœur d’une ceinture verte de qualité.
Limiter l’étalement urbain consommateur d’espace et l’extension urbaine linéaire afin d’éviter l’empiétement sur l’espace agricole et naturel.

Développer l’urbanisation (secteur d’habitat) de quatre secteurs :
- le secteur Sainte-Catherine
- le site à l’est de la Couperie
- le secteur au nord du Clos des Epinettes
- le site de Kerwall 2

Organiser des secteurs d’extension de l’habitat suffisants et diversifiés, en cohérence avec les préconisations du SCoT en termes de densités urbaines et de surfaces ouvertes à l’urbanisation
- Etablir une typologie d’habitat variée par la réalisation de constructions neuves dans la zone agglomérée en dents creuses, en renouvellement urbain ou sous forme d’opérations d’ensemble intégrant des programmes en individuels groupés ou non
- Conforter la mixité intergénérationnelle en proposant une offre en logement adaptée à tous les âges et des services associés (maison médicale, écoles…)
- Assurer une mixité sociale de l’habitat
- Assurer la mixité des fonctions au sein de la zone agglomérée du bourg

Limiter la consommation des zones naturelles et agricoles en assurant la préservation des terres agricoles
- Interdire les constructions nouvelles en dehors de la zone agglomérée du bourg et des dents creuses dans hameaux constructibles
- Concentrer l’urbanisation du bourg au cœur de la ceinture verte
- Limiter le développement de l’habitat dispersé dans les hameaux en favorisant leur densification lorsque cela est autorisé

Développer la qualité et la lisibilité des espaces publics et des connexions douces
- Améliorer l’interconnexion entre les équipements : affirmer le lien entre les différents pôles de vie du Bourg
- Favoriser les flux piétonniers, les déplacements ‘’doux’’ en centre Bourg
- Valoriser et favoriser l’accessibilité et la lisibilité des équipements publics (terrains de sport)
- Valoriser l’identité locale à travers des aménagements : mise en valeur des places publiques et des bâtiments anciens du centre bourg

Une commune voulant maintenir sa dynamique économique en poursuivant l’accueil d’activités tournées vers l’artisanat, l’industrie, et l’agriculture

  • Redynamiser le centre-bourg par une amélioration de son offre en commerces de proximité
  • Conforter l’activité agricole majoritairement présente sur le territoire et garante de la qualité des paysages
  • Inscrire la commune dans le schéma de développement économique intercommunal et conforter les zones d’activités existantes de la « Croix Rouge », de la « Croix Blanche » et des « Epinettes » en permettant leur extension

2 nouveaux panneaux sont venus compléter l’exposition en cours, salle du Conseil Municipal (Vous les trouverez également en pièce annexe).

En images

Carte du bourg - JPEG - 2.6 Mo Carte du patrimoine écologique et paysager - JPEG - 577.9 ko Carte d'urbanisation et d'implantation des fonctions - JPEG - 1.4 Mo

Haut de page

Infos pratiques

PDF - 178.4 ko
Compte-rendu réunion publique 22-01-2013
PDF - 4.2 Mo
Diaporama réunion publique 22-01-13
PDF - 19.9 Mo
Exposition