contenu alternatif

Restauration de Blanche Couronne :

des avancées majeures

L’Abbaye de Blanche-Couronne avait fait l’objet en 1998 d’une étude préalable à sa restauration, étude très détaillée soutenue par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) dans la perspective d’une restauration rapide, à laquelle il n’avait pas alors été donné suite.


Une situation sanitaire préoccupante

Depuis presque 20 ans, les bâtiments ont subi une aggravation de leur état sanitaire en raison des intempéries. Des mesures conservatoires du cloître, de l’église abbatiale et d’une partie de l’aile appartenant à la commune ont été mises en place avec la pose de couvertures provisoires. Cependant, les maçonneries présentent de graves "désordres", les charpentes sont en mauvais état, les planchers sont très altérés. Cette situation a amené en octobre 2014 le sous-Préfet de Saint-Nazaire à exiger la fermeture de l’Abbaye au public pour des raisons de sécurité. Afin de procéder à une réouverture du site, la municipalité a engagé une étude diagnostic de sécurisation dont les résultats définitifs ont été rendus en novembre 2015.

Blanche-Couronne « site patrimonial majeur » de la Région Pays de la Loire

A l’été 2015, la décision conjointe de l’Etat et de la Région de financer des travaux définitifs a gelé tout projet de travaux provisoires, y compris de sécurisation.

Le qualifiant « d’équipement structurant d’intérêt régional », l’Etat et la Région se sont en effet engagés à financer la restauration de Blanche-Couronne. Un budget global de travaux sur 5 ans de 5 millions d’euros HT a été ciblé.

La municipalité reconnaît là un engagement décisif sans précédent pour l’avenir de l’Abbaye. D’autres engagements financiers restent à valider auprès du Département, du FEDER, des fondations du patrimoine et d’entreprises, sans oublier les financements participatifs qui tous seront nécessaires au bouclage du plan de financement.

Restaurer pour un projet

Deux démarches indissociables et complémentaires viennent d’être engagées simultanément pour l’avancement du projet de restauration.

>>> L’étude d’actualisation de diagnostic et de mission de restauration

Le 21 juin, Madame la sous-préfète de Saint-Nazaire, Marie-Hélène Valente nouvellement nommée, a découvert l’abbaye et rencontré les propriétaires, la DRAC et les représentants des financeurs, réunis à l’invitation de la municipalité. Elle a confirmé le soutien financier, mais aussi l’accompagnement exceptionnel à titre gracieux de l’assistance de la DRAC pour le montage des dossiers techniques et les démarches de recherche de subventions.

En vue d’une restauration définitive et progressive de l’abbaye, l’étude diagnostic aura pour but de réactualiser le diagnostic sanitaire et de hiérarchiser les priorités d’urgence sanitaire, de connaître les moyens de remédier aux désordres et d’estimer le coût des travaux en tranches fonctionnelles.

L’Architecte en Chef des Monuments Historiques sera connu en juillet. Selon le calendrier prévisionnel, il remettra le diagnostic et les priorités sanitaires en janvier 2017. Le lancement des travaux serait pour début 2018.

Dès cet été, une prospective archéologique sera réalisée sur le site.

>>> L’étude de faisabilité

L’autre volet de la réflexion porte sur les utilisations futures de l’Abbaye. Portée conjointement par la Communauté de communes Loire et Sillon et la commune, cette étude vise à définir un projet viable autour d’usages économiques, touristiques et culturels. L’aménageur Loire Atlantique Développement a été retenu, il effectuera dans un 1er temps une analyse diagnostique et stratégique. Dès le mois d’octobre 2016, il entamera la 2e phase d’élaboration des différents scénarios argumentés. La 3e phase d’élaboration du synoptique du projet retenu et l’étude de faisabilité aboutira début 2017.

L’avancement du dossier peut paraître lent, mais il est effectivement soumis tant au calendrier des financeurs, aux démarches obligatoires dans le cadre d’un bâtiment classé Monument Historique, qu’aux contraintes légales de délai des marchés publics.

Les associations de propriétaires, Compagnons de Blanche Couronne et 3PBC, sont associées à ces démarches et sensibilisées à leur rôle nécessaire de mobilisation et de fédération autour de cette mobilisation institutionnelle pour Blanche-Couronne.

  • de gauche à droite : Hervé Malet Pdt Compagnons de Blanche-Couronne, Gilles Garcion Pdt 3PBC, Jacques Dalibert Maire, Marie-Hélène Valente Sous-préfète, Nathalie Flauraud conseillère déléguée au patrimoine.

Journées européennes du Patrimoine : Sollicitée par Nathalie Flauraud, conseillère municipale en charge du Patrimoine, lors de sa visite le 21 juin dernier, Madame la sous-préfète a autorisé l’ouverture partielle de l’Abbaye pour les Journées Européennes du Patrimoine.


Haut de page

Infos pratiques

Mairie

2 place de l’Eglise 44260 LA CHAPELLE-LAUNAY

02 40 58 33 05

02 40 58 97 50

lachapellelaunay.mairie@wanadoo.fr